Vatican et prostitution

Publié le par Grégory

Un article sur le figaro.fr relate les propositions du Vatican concernant la prostitution ().
Pour résumé, il faut  "sauver les prostituées et punir les clients". Les proxénètes ne sont plus les seuls visés, le Saint-Siège demande en effet une sévère répression, des sanctions pénales à l'encontre des consommateurs. Enfin, pour aider à la réinsertion des prostituées, le Vatican appelle à la "mobilisation des ressources publiques et privées".

Pour ma part, je ne crois pas vraiment en cette méthode qui consiste à sanctionner durement le client...même s'il est dit dans l'article que ce système existe déjà en Suède et porte ses fruits. Bien sûr, il faut aider les prostituées qui veulent arrêter à se réinsérer, bien sûr qu'il faut pourchasser les proxénètes, les punir et tout entreprendre pour stopper cet esclavage moderne.
Mais n'existe-t-il pas des femmes qui ont choisi de pratiquer le plus vieux métier du monde ? Pour elles que se passera-t-il ? C'est leur choix, on n'a pas à les juger et il y a sûrement mieux à faire que de les laisser sur un trottoir ! Je serai plutôt d'avis qu'on relance une forme de "maisons closes"...je m'explique : des maisons où les prostituées seraient encadrées par des associations, suivies par des médecins...ce qui permettrait sans doute plus de sécurité aussi bien du point de vue de la santé que de la personne. Et pourquoi pas, dans ce cadre, proposer également un suivi par des équipes éducatives et ainsi les diriger vers une ré-orientation...

Finalement en écrivant ces quelques lignes me vient une question : "choisit-on librement d'être prostitué(e) ?"

Publié dans mon humble avis

Commenter cet article

Edouard Quentin 15/05/2008 17:26

Je vous fais part de mes recherches...3 à 5 % seulement des prostituées sont "libres". Le client n'a aucun moyen de le vérifier. Cela doit suffire à interdire l'achat de "services sexuels".Regardons de plus près ce "libre" choix.Pour pouvoir supporte la pénétration de leur sexe (ou un autre orifice) 10 -15 fois par jour, le goût, l'odeur, les paroles, les gestes etc. de tant d'hommes, la femme doit complètement nier ses sensations corporelles, avoir un corps "mort". D'où le recours fréquent à l'alcool et autres substances qui assomment.Quelles sont les femmes qui peuvent y arriver? Beaucoup ont connu l'abus sexuel ou l'inceste, et toutes ont été objectivées dans leur enfance. Elles ont appris très tôt, par une sexualidation précoce, que pour intéresser un homme, il fallait lui donner du sexe. Elles ne savent pas la différence entre être aimée et susciter le désir.Ces femmes ont besoin d'être aidées, pas utilisées comme objet sexuels.Les clients: trouver agréable de pénétrer une femme qui n'a ni désir d'eux (c'est peu dire), ni plaisir avec eux, c'est pathologique. C'est tout le contraire de la masculinité.

julien 30/07/2005 00:10

vient me rendre visite y'a peut etre dé trucs qui te feron rire

Greg 15/07/2005 09:52

@Tich > je pense que tu fais référence à certains prêtres qui tripotent les petits garçons...c'est vrai qu'on pourrait attendre du Vatican qu'il punisse ces actes et le déclare publiquement. Souvent il semble ignorer ces faits tout aussi choquant !

Tich 14/07/2005 23:23

Question :

Tripoter les petits garçons restera sans doute autorisé ?

C'est pas comique.

Pour le retour à la rhétorique de la troisiÚme rép 14/07/2005 20:44

>bon alors le diable de lexo je ne sais quoi...si tu le savais pas , le but d'un commentaire est de réagir de facon intelligente (pour faire avancer le débat) ou totalement décalé (pour rigoler du sujet...).
- Ton commentaire ne sert donc dans ce shéma à rien puisque si tu relis ton com , tu dis que si les protituées sont consentantes , elles le sont à cause des clients ( en gros si elles sont consentantes je vois pas où est l'esclavagisme...).
- Second point , tu produis une attaque personnelle contre l'auteur de l'article , apparement sans le connaitre (puisque tu emplois le conditionnel) afin semble t'il de décrédibilisé son propos daonc sa personne. Si tu avais fait attention aux autres auteurs de coms (dont je fais partie) , tu aurais vu que 2 d'entre eux , sont des filles , et quelles soutiennent du moins en partie la pensée de l'auteur du post original... Intelligent comme tu sembles ne pas l'etre, tu en aurais déduis que ton accusation ne tient pas debout .Je crois d'ailleurs que la réouverture des maisons closes est un cheval de bataille de francoise de panafieu ( et je ne pense pas qu elle ainsi que mes 2 collègues bloggeuses puisse etre considérées comme des clientes potentielles..)
- dernier point , une orthographe mais surtout une syntaxe et une grammaire convenable permet d'appuyer sa reflexion (attention notamment à la concordance des temps , la première de tes propositions étant sur ce point incorrect).

Après ce cours assez théorique et austère , je te conseille de t'interroger à chaque fois sur le but de ton com : est il d'essayer de convaincre ton adversaire ou seulement de lui déclaré que c'est un con (je dis pas ca pour toi greg) ... Au passage , je signale que chacun de nous est considéré comme un con par d'autres...comme disait ma prof de philo : l'enfer c'est pas moi...

donc voila je te conseille en dernier lieu d'augmenter un peu ta dose de "dis...lexo"mil pour eviter de passez pour un abruti la prochaine fois..