Perso Story 9 : moi, la route et les radars

Publié le par Grégory

J'avoue, je ne suis pas très respectueux des limitations de vitesse...et bien sûr, ce qui devait arriver arriva : le radar !
C'était il y a 3 ans, fin août. J'emprunte une bretelle de sortie d'autoroute, en virage, limitée à 50 Km/h...mais moi je suis à 100 Km/h. Au bout du virage, un gendarme derrière un radar-lunette. A sa vue, je m'empresse de freiner, mais hélas c'est trop tard, le gendarme me fait signe d'arrêter. Il m'ordonne de sortir du véhicule et m'annonce que je roulais à 90 Km/h au lieu de 50, et me demande confirmation. Je confirme, faut dire que j'étais plutôt angoissé, je n'avais pas le courage de discuter (ça n'aurait certainement servi à rien d'ailleurs). Il m'explique alors que je dépasse de 40 Km/h la limite imposée ce qui signifie retrait de permis. Je suis vert (ou plutôt blanc). Mais (ouf y a un mais), il faut encore retrancher la tolérance de l'appareil qui est de 5 Km/h. Je suis sauvé, je ne dépasse plus que de 35 Km/h...Bilan : une amende de 90 € et retrait de 3 points.
Sans nouvelles infractions de ma part, ce qui est le cas, je récupère 1 point par année, donc cette année je devrais retrouver mes 12 points.

Alors, est-ce que j'ai changé ma manière de conduire ? Oui et non...durant l'année qui a suivi, j'ai effectivement respecté les limitations...en m'autorisant quelques fois un dépassement de 10 %, qui (paraît-il) permettait à l'époque d'échapper à une amende. Je parle là, de mon comportement sur autoroute, car sur les nationales, les radars étant moins fréquents je m'autorisais donc un dépassement un peu plus large...je vais rester discret pour ne choquer personnes.
Et puis, depuis 2 ans grosso modo, je me lâche à nouveau sur autoroute aussi. Je suis toujours à 140, parfois 150...rarement (mais ça m'arrive) au-dessus.
Pourquoi ce revirement malgré "la politique tolérance 0" du gouvernement ?
Et bien, je crois que les radars automatiques y sont pour quelque chose. En effet, les radars automatiques sont pour la plupart fixes et signalés, il suffit donc de freiner lorsqu'on en voit un et puis on peut repartir...C'est vachement bien ! Dire qu'on nous prend pour des vaches à lait avec ces radars c'est carrément abuser !

Plus généralement sur ces questions de limitations, de radars, moi je suis plutôt de ceux qui sont contre les limitations...N'hurlez pas, je m'explique.
- En ville, sur nationales à double sens : 50 et 90 ok.
- Par contre sur autoroutes et nationales à 2x2 voies, je pense que sur des portions non dangeureuses on devrait autoriser 140 (voire 150 pour les autoroutes). Là, où il y a danger, il faut mettre une limitation accompagnée d'un radar automatique. Ce que je dis là, en réalité je ne l'invente pas vraiment. Je m'inspire de ce qui ce fait en Allemagne, enfin presque, car là-bas certaines portions d'autoroutes ne sont pas limitées du tout...et pour les avoir essayées, c'est plutôt effrayant...150 est un bon maximum.
Et puis, je crois aussi que la vitesse parfois s'impose à elle-même...Sur le périph parisien, limité à 80 Km/h, j'ai toujours respecté car on peut difficilement faire autrement...pour ceux qui connaissent c'est plutôt dangeureux...Naturellement, pareil lorsque la circulation est dense, je lève le pied automatiquement.

Alors oui, on continue les radars automatiques mais ils sont à placer à des endroits dangeureux...pour le reste soyons plus souples !

Publié dans Perso story

Commenter cet article

Greg 06/07/2005 11:12

@dross > oui tu n'as pas tort. Ceci dit, le problème du controle continu se pose surtont dans les lycées difficiles avec des élèves donc difficiles : les profs ne seront-ils pas contraints à noter large (à sur-noter quoi) pour avoir la paix avec les élèves difficiles ? Les notes ayant plus d'importance, je vois bien certains faits-divers dans des lycées difficiles du type : prof agressé, voiture emdommagée...c'est aussi là, un vrai problème qui pousse les profs a ne pas être franchement pour le controle continu.

Dross 06/07/2005 11:00

Pour juste répondre a amelichan pour le bac... J'était lycéen, et j'ai tjs été pour la fin de cette loterie qu'on appelle BAC. Je crois qu'au contraire, un bac continue obligerais l'état a faire en sorte que les notes données dans tout les établissement de France soit homogènes : un véritable travail d'égalité ! (sinon il deviendrait sans valeur : et encore démontré moi sa valeur actuelle lol).

D'ailleur rien que pour l'amusement : ceux qui étaient contre, c'était surtout ceux qui ne bossaient pas et n'avaient donc pas de bon dossier. D'un autre coté ca n'aurait pas été un mal d'obliger les lycées a travailler pendant tout leurs lycée, au lieu de 3 mois avant l'échéance.

amelichan 04/07/2005 16:51

oui mais le control continu ca donne un bac henri IV et un bac du 93..pour reprendre l'argument des lycéens...
en Allemagne il y a enormément de disparités entre les etablissements bavarois et ceux de l'ex RDA!!

(il faudra que pense à écrire un article sur ma réforme de l'éducation! :)

tite bulle 04/07/2005 16:34

Et moi jeressors de la polemique lancée et je dis : vive l'allemagne... pays de l'ouverture d'esprit (de la biere et des kartoffeln aussi c'est fari!) et des jolies journalistes ressortissantes francaises!!!Viele Kussen Lealein! es tut mir leid das nicht herein sein!
Et puis en allemagne y'a plein d'autre avantages... comme par exemple pr le bac... en section gnl, trois filières a peu pres equivalentes au francaises (Pr ceux qui ont quitté le lycée y'a trop longtemps L ES et S)et pr l'examen on choisit deux matières parmis les principales le reste etant sous controle continu... ce qui veut dire que n'importe quel petit franzosich qui va passer son abc la bs a une chance de l'avoir en choisissant par exemple de passer le francais et l'anglais a l'examen...c'est pas genial ca? voila... ;)

amelichan 04/07/2005 14:13

ah ok! faut suivre en effet..