le vrai responsable de la crise française...

Publié le par Grégory

Au lendemain du discours de politique générale de Dominique de Villepin, le secrétaire général de la CGT (vous savez le syndicat communiste) appelle à une journée de mobilisation pour la défense de l'emploi le 21 juin. Quel con ! J'ai pas d'autres mots !

Ce syndicat, qui représente on ne sait trop qui (et surtout peu de monde), utilise les grèves pour alimenter les peurs et donner une vision catastrophiste de la France...Ce syndicat anti-tout ne cherche surtout pas à aider les travailleurs (2, 8 millions de chômeurs !) mais à rassembler les personnes en détresse en criant au loup à tout va ! Ces personnes seraient moins en détresse si nos politiciens faisaient preuve de plus d'imagination,de plus d'audace...et du coup la CGT serait perdante (vous avez compris...elle ne peut donc pas accepter des changements !)
Une autre de ses spécialités...opposer patron et salarié...mais sait-il que sans patron pas de travail ? C'est clair, la CGT n'aide pas les salariés, elle pense avant tout à ses propres intérêts.

Comment ne pas le voir ? La CGT n'offre aucune perspective d'avenir...peut-être un retour au totalitarisme communiste, oui pourquoi pas !? C'est ça qu'on veut ?

Il faut que ça cesse...dégageons ce syndicat de France...on vivra beaucoup mieux ! Soyons anti-CGT !

Publié dans mon humble avis

Commenter cet article

bobistar 18/11/2008 22:00

Bonsoir camarade, je commence à prendre des familiarités, je me doutais bien qu'avec un peu de bonne volonté tes propos reviennent à la raison. Comme je te l'ai dis, le syndicalisme confédé n'est pas facile à gérer, surtout quand des fédérations font un peu ce qu'elle veulent; Bon le soucis est la coordination, quand je vois toutes ces manifs dans tous les sens pour entretenir une forme insurrection permanente, je te le dis c'est saoulant et gavant. Le syndicat d'entreprise est plus efficace dans le concret, mais pour avoir des syndicats forts, encore faut-il permettre aux délégués de faire leur boulot, sans risques de représailles. La mode française, les syndicats c'est utile mais chez les autres, ça suffit, brider les carrières des syndiqués, c'est un autre temps, alors en france on fait des leçons de démocratie à tout le monde, mais je ne veux pas cautionner l'idée qu'un délégué du personnel soit un martyr à qui le patron et même des collègues trouvent normal de brider et casser une carrière.Au fait la campagne prudhomale tu la suit un peu sur internet ou c'est rien à fiche ? un site sur les conditions de travail chez LIDL, bienvenue dans le monde moderne du Hard discound. http://www.collectif-rto.org/

greg 16/11/2008 00:12

Disons que ce qui me gêne ce sont les grèves, alors que moi je suis plutôt quelqu'un qui a envie qu'on essaye des changements, et tous les changements ne sont pas forcément nuls ou mauvais pour les salariés contrairement à ce que dit la CGT, FO ou d'autres. C'est une autre manière de voir les choses, je suis plus pour un syndicalisme fort comme en Allemagne...et je sais de source sûre (des gens proche des syndicats) qu'en France le fait qu'il y ait peu de syndiqués ne gêne pas les syndicats car plus maniable avec moins de syndiqués...la tête peut mieux imposer ses idées. Enfin quand j'ai écrit cet article c'était évidemment avec de l'exagération, je pense qu'il est bien d'avoir un sorte de contre-pouvoir syndical, cela peut être utile en effet. Je ne parlais pas de ce qui se passe sur le terrain, j'imagine que dans les entreprises cela est p-ê plus souple, dans cet article je pensais plus aux syndicats-show que l'on voient à la TV...et peut-être aux syndicats de l'educ nat qui franchement n'aide pas le prof en particulier mais nous invite à faire grève sans cesse et si on ne fait pas, on se fait critiquer ou mal voir ! Ca non, je ne peux pas l'accepter !

bobistar 13/11/2008 18:06

Etant salarié d'une entreprise filiale d'un groupe de distribution, crois-tu vraiment que les directeurs de site sont les véritables patrons, plutôt  de simples gestionnaires d'un investissement d'actionnaires; j'entends encore le Directeur Général me dire , "si je ne fais pas ce qu'on me dis de faire, je suis un salarié comme vous, je me fait virer ".Pourquoi créée des racourcis en généralisant " tous pareils à la CGT", cela dépends des fédérations professionnelles, celles qui ont un savoir faire syndical, se font entendre, par contre là où les salariés sont moins organisés, dans le commerce par exemple, les conditions de travail, les salaires sont  à la ramasse. Tu ne vas quand même pas me dire que tous les jours les patrons se font séquestrer dans leur usine, ou que c'est la guérilla dans les ateliers. Je pense que tu devrais faire un élargissement de ton point de vue par le vécu, durant tes congés d'été viens faire une saison dans l'agro, avec les mêmes conditions que les collègues.Et puis d'une manière générale, c'est pareil dans la vie d'une association, entreprise, ... Quand cela ne va pas, soi on se tait soit on réagis.Il faut etre raisonnable, si tu ne prends que les avis extrêmes pour argumenter.Si je te dis tous les Boss sont racistes, ils n'embauchent jamais de magrhébins et quand ils en embauchent c'est pour des taches qu'aucun français ne veut faire, tu me réponds quoi ?L'argumentaire est sans finLa base du syndicalisme c'est la défense des intérets des salariés, tu te doutes bien qu'entre une jeune femme de 22 ans et un salarié de 56 ans les objectifs ne sont pas identiques,  l'un voudra gagné le plus ,possible pour faire sa vie, l'autre ménagera sa santé. Et nous dans notre syndicat on essaie de conciler tout cela, maintenant c'est peut etre pas le discours ambiant sur la CGT, mais je pense qu'à mon niveau je suis satisfaits d'aider ceux qui sont confrontés à un chef, patron qui ne fait qu' à sa tête, il y a des patrons qui ont reçu la culture de l'entreprise , gérer, démarcher des clients,ils sont bons, mais côté relationnel avec leur salarié, zéro la considération, c'est je te paies tu fais ce que je te dis de faire, et tais-toi, un exemple récent chez un boulanger.Tu ne vas pas me faire croire que les intérets des actionnaires sont les mêmes que ceux des salariés ?Dans la période actuelle qui fait des concessions ?

greg 13/11/2008 15:11

@bobistar > je ne fais pas de politique avec mes élèves et je ne fais aucune différence, comme tu le dis ce n'est pas écrit sur leur figure. Pour moi tout le monde est pareil.Ton commentaire est très beau, mais il ne reste que la CGT semble beaucoup trop anti-tout or je ne pense pas que ce soit cela le syndicalisme. Il s'agit aussi de faire des concessions plutôt que de sacager des usines, bruler des pneus et faire grève à tout va. Les patrons n'ont rien volé, ils ont eux aussi bossé pour en arriver là. Etre contre eux, est pour ma part ridicule.

bobistar 08/11/2008 19:23

Bonsoir  à tous, eh ben dis donc ça flingue dur par ici, c'est le far west, je suis en terre hostile car je suis délégué cgt, si j'ai bien compris  vous souhaitez ma mort , je suis papa d'un petit garçon et en plus mes collègues me font confiance aux élections CE et DP, alors comment concilier de bons rapports avec son chef de service, sa direction quand on a pas de délégués syndicalistes, les sans étiquettes ne bougent pas beaucoup leur derrière pour défendre un collègue sur la sellette, je tiens des permanences à l'ul cgt prêt de mon boulot pour donner des conseils aux salariés qui ont des difficultés avec leur  employeur, par les temps qui courent tous est bon pour faire démissionner les salariés, pressions, insultes, bref que du grand art ! je travaille dans une boite du privé dans l'agro, il y a deux syndicats,  je ne me considère pas comme un bouffeur de Boss, mais bon qui peut prétendre que le monde du travail c'est le paradis, tous les coups sont permis et  quels sont les contre pouvoir que vous  proposez , une sorte d'amicale des ouvriers sympathisants à l'UMP, la solution n'est pas si simple,  et puis l'histoire est là pour témoigner il y a eu un temps où les salariés n'avaient pas de contre pouvoir, avec les conditions de vie  que l'on sait, bon il me semble que les syndicats ne sont pas sortis de terre par amusement, leur rôle est de défendre les intérêts des salariés, il y a certes des abus, mais qui peut dire dans quelle organisation ( associations, partis, syndicats, entreprises, ...) il n'y a pas d'abus ? Maintenant, avec la crise boursière qui démontre pas mal de chose, que l'idéologie pure et dure nous aveugle jusqu'à mettre en péril la vie de millions de personnes, le libéralisme montre ses limites comme le communisme auparavant.Voilà le monde change, je crois que le lien CGT et PC, date d'une autre époque, les nombreux jeunes syndiqués que je cotoie, ne parle pas du PC, PS, mais de leur quotidien des conditions de travail, des modulations, du pouvoir d'achat qui baisse, de savoir si le travail va suivre avec la crise actuelle , bon des questions que chacun se pose au quotidien.Sinon je lis que tu es prof, comment te poses tu devant un élève fils ou fille d'ouvrier, sympathisant CGT, je sais c'est pas marquer sur leur figure, allez bon courage.Ah j'oubliais VIVE LA CGT   SES SYNDICATS, SES SYNDIQUES et SES SYMPATHISANTS,  le 3 décembre votez pour vos idées, votez CGT, Bisous aux filles !!!