CPE : Faire part de décès

Publié le par Grégory


Ce matin CPE est mort, assassiné par des millions de jeunes lycéens, étudiants, syndicalistes et autres révolutionnaires et bêtes de foire. En ce jour de deuil et de désolation, vos commentaires attachants et apaisants nous donneront sans aucun doute la force et le courage pour surmonter cette dure épreuve de la vie, à conserver de CPE un souvenir ému et à oublier les terribles déclarations de joie de l'UNEF, FO, CGT,...et autres partis socialo-communistes français.

Lundi 10 avril 2006.

Publié dans infos

Commenter cet article

referencement 24/04/2006 16:05

Bien ton blog ! Envie de plus de lecteur ? Pourquoi ne pas venir enregistrer ton blog sur notre annuaire ?

Rendez vous à tous sur : referencement blog annuaire blog

c'est gratuit ! Ca ne vous coutera que 10 secondes ;) SOYEZ LES PREMIERS !

cyril 20/04/2006 19:04

blog sympas et pleins d idées ! :-)a++ Cyril

greg 13/04/2006 17:29

Oui c sûr que le gouvernement, le premier ministre, s'y sont mal pris. Mais ceci dit, discussion ou non avec les syndicats, en France, il y a de fortes chances de blocage. J'ai lu l'autre jour, que le coût du travail en Allemagne est plus élevé et pourtant la situation est identique, pas pire. Au EU, pareil, où le chômage est de 6% et un cout du travail plus élevé qu'en France, mais pas de smic.Est-ce que l'existence du SMIC n'est pas aussi un facteur de chômage chez les moins qualifiés ? Et puis toutes les réductions de charges ne vont-ils pas dans le sens d'une baisse du coût de travail ? Le coût du travail finance aussi les retraites, la secu, les licenciements...crois-tu qu'on puisse y toucher sans manifs ?

amelichan 13/04/2006 16:57

ce n'est pas en stigmatisant une population pendant 2 ans que tu arrives à tes fins ! ne penses tu pas qu'il aurait été plus judicieux d'assouplir petit à petit le CDI plutot??? y aller DOUCEMENT!!  en discutant, avec une vraie stratégie de comm, et le fiasco du CPE il est surtout la : erreur monumentale de communication de Matignon.il aurait surtout fallu commencer par le point n°1 responsable de la frilosité des employeurs pour l'embauche : le cout du travail !!je te cite brièvement une itw sur le financial times de M. E. Leclerc, le patron des hypermarchés bien connus, et pas demandeur, comme il dit, du CPE : il dit, je cite (enfin je traduis sommairement..) "La forme du contrat de travail n'est pas le problème pour nous, les grandes entreprises. d'ailleurs, chez leclerc, plus de 90% des employés sont en CDI. Ce qu'il faut faire avant tout, c'est rendre le travail moins cher, et donc baisser le cout du travail. "Je précise que McDo aussi, embauche à plus de 90% en CDI, et pourtant, on les accuse tant de faire de la précarité !!Il pense d'ailleurs, et c'est intéressant, que la flexibilité doit d'abord se faire pour les petites entreprises (celles qui ont le moins de faculté d'adaptation par rapport au marché) il defend donc plus le CNE que le CPEcar en effet, la précarité existe surtout chez les PME qui, faute de moyens ou de croissance, n'ont recours qu'aux stages, intérim ou CDD !!je ne renie pas le côté opportuniste pitoyable des syndicats la dessus...mais faut se rendre compte d'une chose : c'est que le gouvernement, comme les syndicats, sont décalés de la réalité.

:0026: Niconippon 13/04/2006 16:33

je ne dirai qu'un mot: pédagogie !mais pas après, avant c'est préférable ;-)